Suite du post de décembre dernier.

Dans l’origami modulaire, j’ai deux modèles que j’adore travailler :

- pour la première, elle est facile a réaliser et le choix des papiers + variation sur un pliage + assemblage de fin permet un très grand nombre de possibilités

- pour la seconde, il y a beaucoup moins de possibilités (pour moi, deux ou trois) mais j’aime la forme finale de la boite et la magie du pliage lorsque l’on passe du 2D au 3D

 Sauf que pour changer, je voulais travailler une nouvelle forme. Je me suis donc penchée sur un autre modèle de Tomoko Fuse sur lequel j'avoue, j'avoue je me suis cassée les dents, donc j'ai préféré jouer la sécurité et revenir à l'une de mes boites fétiches, le second modèle dont je parle juste un peu plus haut.

 

P1070225

P1070226